Référence :222330

Nouvelle histoire poëtique, et deux traités abrégés, l'un de la poësie, l'autre de l'éloquence ; composés pour l'usage de Mesdames.

[HARDION (Jacques)]

Paris, Jacques Guérin, Desprez, Cavelier, 1751; 3 vol in-12, xiij pp., [3] pp. n. ch. de privilège, 231 pp. ; viij pp., pp. 233-558 (cartons aux ff. 243-44, 247-48, 323-24), manquent les pp. 505-528 ; viij pp., 286 pp. (un carton au f. 267-68), maroquin vieux-rouge, dos à nerfs cloisonnés et fleuronnés, pièces de titre et de tomaison vertes, encadrement de triple filet doré sur les plats, simple filet doré sur les coupes, tranches dorées sur marbrure (reliure de l'époque).

Unique édition. Membre de l'Académie française à la fin de sa vie, Jacques Hardion (1686-1766) fut surtout un traducteur. Surtout, ayant été nommé bibliothécaire du roi et de la famille royale à Versailles, il avait été choisi pour donner des leçons d'histoire et de littérature aux enfants de Louis XV, d'où l'origine de ces leçons de poésie destinées à Mesdames, filles de Louis XV.Quérard IV, 29. Cioranescu, XVIII, 33 513.Très bel exemplaire.Un cartouche contrecollé sur les premières gardes du vol. I porte : "Exemplaire de Machault d'Arnouville, Garde des sceaux et contrôleur général des finances, 1701-1794. De la bibliothèque du château du Titre, vente du 18 janvier 1890, n° 114 du catalogue". Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville, de loin de meilleur ministre du règne de Louis XV, est plus connu pour ses collections d'art, dont une partie est toujours conservée par ses descendants au château de Thoiry.

800.00 €